Patron de la société limbourgeoise Summit Development, Eddy Bergers s'étonne de l'ampleur médiatique prise par l'utilisation de "canons sonores" pour tenter d'endiguer en Grèce l'afflux massif de migrants. Dans l...

Patron de la société limbourgeoise Summit Development, Eddy Bergers s'étonne de l'ampleur médiatique prise par l'utilisation de "canons sonores" pour tenter d'endiguer en Grèce l'afflux massif de migrants. Dans la foulée, l'entrepreneur se demande pourquoi l'Europe court chercher aux Etats-Unis ce qu'elle peut trouver sur son propre sol, "à moitié prix tout en étant trois fois plus puissant". Telles sont en effet les caractéristiques du Stentor, développé par sa société. Ce n'est pas une arme, insiste cet ingénieur du son, simplement un gigaphone, 10 fois plus puissant qu'un mégaphone et utilisé pour saluer, informer et guider des foules. "Nos appareils sont par exemple utilisés en mer pour prévenir les pêcheurs lorsqu'ils quittent leurs eaux territoriales, explique Eddy Bergers. Ils ne peuvent dès lors plus invoquer, comme auparavant, une radio de bord défaillante. Sur terre, la philosophie est la même. A 50 mètres de distance, la personne visée peut rester 10 minutes sans subir de dommages auditifs. Largement le temps de faire demi-tour..."