"Ma passion, c'est de prendre en mains quelque chose qui a besoin d'être redéployé." Yvan Verougstraete, fondateur de Medi-Market et élu Manager de l'Année en 2019, débarque chez Les Engagés avec tout son enthousiasme entrepreneurial. "Nous avons là une start-up, une société en difficulté ...

"Ma passion, c'est de prendre en mains quelque chose qui a besoin d'être redéployé." Yvan Verougstraete, fondateur de Medi-Market et élu Manager de l'Année en 2019, débarque chez Les Engagés avec tout son enthousiasme entrepreneurial. "Nous avons là une start-up, une société en difficulté qu'il faut retourner", explique-t-il au Soir. Les difficultés sont très sérieuses car Les Engagés sont dans l'opposition tant au fédéral que dans les Régions et semblent englués à un niveau historiquement bas dans les intentions de vote. Yvan Verougstraete, 46 ans, avait annoncé l'an dernier son départ de son entreprise. "J'ai besoin de me refroidir la tête", confiait-il à Trends-Tendances, évoquant l'éventualité de lancer un nouveau business "dans le social ou ce qui touche à l'environnement". Ce nouveau business, ce sera donc la politique, vraisemblablement en tant que vice-président des Engagés. Une forme de retour aux sources pour celui qui, en 1994, à 18 ans, avait été élu conseiller communal PSC à Woluwe-Saint-Pierre en même temps qu'une certaine Joëlle Milquet...Yvan Verougstraete n'est pas le premier Manager de l'Année à tenter l'aventure politique. Philippe Bodson (lauréat 1987) a été élu au Sénat sur la liste MR en 1999. Jean-Pierre Lutgen (2017) n'a pas réussi à détrôner son frère Benoît aux élections communales de 2018 à Bastogne. Et Axel Miller (2006) est depuis deux ans chef de cabinet du président du MR Georges-Louis Bouchez.