Devancé par Just Eat Takeaway dans le rachat de Grubhub il y a quelques semaines, Uber Eats a quand même réussi la consolidation qu'il cherchait. Il vient d'avaler, pour 2,6...

Devancé par Just Eat Takeaway dans le rachat de Grubhub il y a quelques semaines, Uber Eats a quand même réussi la consolidation qu'il cherchait. Il vient d'avaler, pour 2,65 milliards de dollars, Postmates, très actif sur la côte ouest des Etats-Unis. Ce mariage, qui fait sens vu la complémentarité géographique des deux sociétés, permet à Uber Eats de supplanter Doordash et de devenir le leader de la livraison de repas aux Etats-Unis, avec 35 % de parts de marché. Cet investissement confirme le changement de stratégie chez Uber qui a décidé de faire de Eats une priorité, vu les difficultés rencontrées depuis le début de la pandémie par ses activités de VTC (voiture de transport avec chauffeur). Au 1er trimestre, avant le vrai boom de la livraison engendré par le confinement, Uber Eats avait déjà augmenté ses revenus de 53 %, à 819 millions de dollars.