La sévère correction que subissent actuellement les marchés boursiers chinois est essentiellement d'origine politique et ne remet guère en cause le potentiel de croissance à long terme de l'économie chinoise. La vague de ventes crée des opportunités pour les investisseurs. Pourquoi ne pas investir dans des trackers? En voici trois.
...

La sévère correction que subissent actuellement les marchés boursiers chinois est essentiellement d'origine politique et ne remet guère en cause le potentiel de croissance à long terme de l'économie chinoise. La vague de ventes crée des opportunités pour les investisseurs. Pourquoi ne pas investir dans des trackers? En voici trois. Code ISIN: IE00BJ5JPG56 Bourse: Euronext Amsterdam Commission de gestion : 0,4% l'an Ticker: ICHN NA Ce tracker émis par BlackRock s'échange sur Euronext Amsterdam et suit l'évolution de l'indice MSCI China, qui, avec 715 positions, couvre environ 85% du marché boursier chinois. L'indice est repondéré chaque trimestre et les bénéfices sont réinvestis. Bien que ce soit un tracker physique, les frais de gestion annuels y sont limités. Il existe plusieurs autres trackers disponibles en Europe ayant le même sous-jacent, tels que Xtrackers MSCI China (Xetra) et HSBC MSCI China (Euronext Paris). Néanmoins, nous leur préférons l'ICHN, qui offre le meilleur compromis entre la liquidité et la structure des coûts. Code ISIN: LU0779800910 Bourse: Xetra Commission de gestion: 0,5% l'an Ticker: XCHA GY Ce tracker émis par DWS Group (Deutsche Bank) suit, lui, l'évolution du CSI300. Cet indice comprend les 300 actions majeures cotées en renminbi sur les Bourses de Shanghai et de Shenzhen. Il s'agit des actions chinoises A. Les actions du secteur financier y sont plus largement représentées que dans le MSCI China. Le CSI300 est repondéré deux fois par an. Le XCHA est un tracker synthétique dont les dividendes sont capitalisés. Code ISIN : IE00BMWXKN31 Bourse: Euronext Paris Commission de gestion: 0,5% l'an Ticker: HSTE FP Etant donné que le poids des valeurs technologiques est relativement faible dans le MSCI China comme dans le CSI300, les investisseurs qui préfèrent une forte exposition au secteur technologique peuvent se tourner vers le HSBC Hang Seng Technology ETF. Celui-ci fait de l'ombre à l'indice Hang Seng Technology, qui se compose des 30 sociétés technologiques chinoises majeures cotées à Hong Kong. Il convient cependant de noter que cet indice est généralement plus volatil que le MSCI China et le CSI300. Le HSTE est un tracker physique. Il se négocie entre autres sur Euronext Paris.