Trends-Tendances no. 40 | 4 octobre 2018

Vue web

"Un génie ne fait pas toujours un bon CEO"

Etait-ce vraiment une bonne idée d'appeler sa firme Tesla ? Elon Musk doit se poser la question. Né en 1856, mort en 1943, Nicolas Tesla était certes un inventeur de génie, qui déposa 300 brevets, prouva à Thomas Edison que le courant alternatif était bien plus adapté pour distribuer les bienfaits de la fée électricité dans les chaumières, inventa dans la foulée l'alternateur, le haut-parleur et (presque) la télégraphie sans fil (il s'est fait coiffer au poteau par Marconi). Mais il était incapable de gérer une société.

ÉDITO

Le budget wallon fait son cinéma

C'est de bonne guerre : le budget d'un gouvernement est traditionnellement encensé par ses promoteurs et conspué par l'opposition. L'édition 2019 présentée récemment au Parlement wallon n'échappe pas à la règle avec, d'un côté, la majorité MR-cdH qui se félicite d'un budget " historique " enfin en équilibre et, de l'autre, les députés PS-Ecolo qui parlent d'une véritable "imposture" destinée à enfumer la population.

ACTUALITÉ

Google fait toujours rêver

Comme il y a deux ans, le géant de l'Internet demeure l'employeur idéal pour les futurs ingénieurs belges et ceux en filière business. Mais l'équilibre entre vie privée et professionnelle est leur aspiration majeure...

ACTU

Comcast s'attaque à l'Europe

Après deux années de guerre acharnée, Comcast a finalement mis la main sur Sky, le bouquet européen de télévision payante. Il a supplanté la 21st Century Fox, le groupe de Murdoch.

ACTU

L'Unicef teste les crypto-dons

L'Unicef diversifie ses méthodes de financement. Son antenne française accepte désormais les dons dans une dizaine de cryptomonnaies, dont le bitcoin. L'organisation emboîte le pas à d'autres expériences similaires.

ACTU

Énergie: "Belgium, we have a problem"

Il ne se passe pas un jour sans que l'on n'entende parler de digitalisation, d'innovations ou d'entreprises innovantes. De nouveaux produits et services apparaissent, de même que des nouvelles formes d'entreprises. En bref, on vit une période intéressante où foisonnent les innovations et s'invente l'économie de demain.

OPINION

Pourquoi les salaires évoluent moins vite dans le privé

Une carrière dans le public ou dans le privé ? Si votre motivation première est d'ordre salarial, ne répondez pas trop vite. Une étude de l'Ires (UCL) indique en effet que de 1995 à 2015, les salaires du secteur privé ont évolué moins vite que ceux du secteur public (non-marchand inclus).

ACTU

Davantage de bus privés au Tec ?

Le gouvernement wallon, fatigué des grèves au Tec, menace d'aller plus loin dans la sous-traitance de lignes à des opérateurs privés. Notamment pour le futur tram à Liège.

ACTU

À l'ère du tout, tout de suite, l'attente comme nouvelle arme marketing

On connaissait la règle des "six poignées de main" qui veut que nous soyons à six poignées de main maximum de n'importe quel être humain sur la planète (Barack Obama, Georges Clooney ou Rihanna). On pourra bientôt ajouter une nouvelle règle. Celle des deux jours. Soit la durée maximale qui nous séparera tous sous peu de n'importe quel produit sur la planète.

OPINION

Jean-Luc Maurange: "Le coeur du réacteur CMI reste toujours bien en Wallonie"

Que vous parliez centrales thermo-solaires, développement ferroviaire ou armes avec lecture optique, partout dans le monde, vous risquez de tomber sur des équipements de CMI. Son nouveau patron, le Franco-Canadien Jean-Luc Maurange, évoque les atouts, stratégies et limites d'un tel groupe, résolument indépendant.

ANALYSE

Kaupthing : une saga avec une fin heureuse

On a beaucoup écrit sur les sauvetages de Fortis et de Dexia. Mais le renflouage de la filiale luxembourgeoise de la banque islandaise Kaupthing a également été un élément crucial dans la restauration de notre système bancaire.

ANALYSE

"Liquider Dexia, c'est comme démêler un mikado"

La Belgique arrivera-t-elle à sortir de la plus grande crise bancaire de son histoire sans pertes financières ? Tout dépend de Dexia. Et de Wouter Devriendt qui tient les rênes de la banque résiduelle depuis deux ans...

ANALYSE

Formation: quelle vie après Euroskills ?

Budapest accueillait la semaine dernière l'édition 2018 d'Euroskills, compétition où les meilleurs jeunes travailleurs de métier technique défendent les couleurs de leur pays. Un bon tremplin pour l'avenir ? D'anciens participants belges témoignent. Et leur avis est unanime.

ANALYSE

Quelles sont les recettes de Sodexo pour renouer avec la croissance?

Le géant mondial des services aux entreprises n'a pas la forme. Chahuté aux Etats-Unis, où il s'était quelque peu endormi sur ses lauriers, Sodexo vient de vivre une année difficile. Croissance en berne, marges sous pression, etc. Le groupe annonce un vaste plan de redressement. Mais la reconquête prendra du temps.

ANALYSE

Qui s'emparera (des données) de votre maison ?

Amazon, Apple, Google, Engie Electrabel, Securitas... Tous veulent entrer dans votre salon en connectant toujours plus d'objets. Fini le temps de la domotique, la maison connectée est pleine de promesses. Pourquoi aiguise-t-elle autant les appétits ?

ANALYSE

Marc Roche: "Hard ou soft, le Brexit réussira"

Le 23 mai 2016, les Britanniques décidaient de quitter l'Union européenne. Depuis, on leur prédit un avenir sombre et chaotique. Pourtant, l'effondrement n'aura pas lieu, dit le spécialiste du Royaume-Uni, Marc Roche. Car le pays a beaucoup d'atouts à faire valoir.

ANALYSE

Été ou hiver ? Le changement d'heure, le casse-tête européen

Décidée sans crier gare fin août par l'Union européenne, la fin du changement d'heure risque de tourner au casse-tête pour les Vingt-Sept. Quelle heure choisir ? Comment éviter de nouveaux décalages horaires entre pays frontaliers ? Changer de fuseau d'horaire ? D'ici avril, il faudra trancher.

ANALYSE

Belfius et Matexi misent sur vos voisins

Le réseau social de voisinage Hoplr vient de lever 1,15 million d'euros auprès de l'institution bancaire Belfius et du groupe immobilier Matexi. Un coup de pouce qui doit permettre à la start-up gantoise de se développer davantage dans le Benelux.

ANALYSE

Comment le petit éolien souhaite prendre son envol

Encore discret dans nos campagnes, le petit éolien pourrait bien se développer dans les années à venir. C'est du moins la conviction d'Engie, qui s'est lancé dans un partenariat avec un turbinier belge et qui espère bien installer une centaine de petites éoliennes d'ici 2020. Mais les contraintes avant la rentabilité sont nombreuses.

ANALYSE

Gourmande aspiration

Si nos villes sont propres (ou moins sales, question de point de vue), c'est notamment grâce à une entreprise belge, celle qui fabrique les Glutton®. Un nom qui fait sourire mais derrière lequel se cache une technologie entièrement développée à Andenne et qui a convaincu les cinq continents.

ANALYSE

Savourer le Japon

Visiter Tokyo et Kyoto, c'est découvrir l'identité d'un fascinant archipel qui appelle très vite à y retourner.

AFTERWORK

Rentrée du Cercle de Lorraine

Le cercle d'affaires bruxellois a donné son traditionnel cocktail de rentrée qui permet aux membres de se retrouver et de faire découvrir le cercle à leurs amis.

AFTERWORK

Mérites wallons

Le gouvernement wallon a remis ses Mérites à une série de personnes actives dans les domaines les plus divers dont l'entreprise, le sport ou encore la culture.

AFTERWORK

Hommage à Pierre Romeyer

Plus d'une cinquantaine de chefs étaient réunis à l'Hôtel de Ville de Bruxelles en compagnie de la famille pour une cérémonie d'hommage au chef Pierre Romeyer.

AFTERWORK

Revivre les années 1980

Avec son titre qui rappelle une émission télévisée de l'époque, " Génération 80 Experience " s'installe aux Guillemins.

AFTERWORK

L'Europe a donné la leçon

L'équipe européenne a nettement remporté la 42e édition de la Ryder Cup qui se disputait sur le parcours du Golf National, près de Paris. Elle a ainsi confirmé sa nette domination sur l'épreuve. A l'image de Tiger Woods, les Américains ont manqué le rendez-vous. Décryptage.

AFTERWORK

Pourquoi Nyrstar est sous pression

L'action Nyrstar, un des leaders mondiaux de plomb et de zinc, a vu son cours divisé par deux en 15 jours, passant de 4 à 2 euros. Le titre est sous pression depuis la publication, le 20 septembre dernier, d'un avertissement sur résultat.

MONEYTALK