SCIENCE-FICTION

1
...

1 Ancien archiviste de cinéma, le CEO Jon Karlung est un fan de films de science-fiction. Ce qui explique certainement le décor très futuriste du centre de données. 2 Un téléphone des années 1970, une vieille radio et un cendrier d'époque font très Hollywood version Cary Grant. " Ce sont des restes du bunker qui ont été conservés, pointe Jon Jordås, responsable communication de l'entreprise. Il y a aussi un appareil de mesure de qualité de l'air et une vieille porte affichant un message d'alerte. "3 Bahnhof a fait les gros titres des médias internationaux dans le courant de l'année 2010 en hébergeant deux serveurs de WikiLeaks. " Julian Assange voulait profiter de la sécurité des lieux et de la forte protection de la liberté d'expression offerte par la loi suédoise. " 4 C'est sous forme de "colocation" que Bahnhof accueille d'autres entreprises telles que des banques ou des serveurs de jeux. En 2016, le chiffre d'affaires annuel a atteint 828 millions de couronnes suédoises (87 millions d'euros). En 2017, il devrait atteindre le milliard. 5 " La salle de conférence, véritable îlot flottant au dessus du centre de données, est le lieu le plus inspirant de cet espace de bureaux. " Son atmosphère lunaire est confortée par la statuette de la fusée Tintin dessinée par Hergé et la représentation de l'astre sur le plancher de la pièce. 6 Sous le centre de Stockholm, l'emplacement du data center permet d'être proche de ses clients, mais aussi de réutiliser le surplus d'énergie des serveurs. Dans la capitale suédoise, l'eau est chauffée dans une centrale puis est acheminée vers les foyers. Bahnhof est aussi connecté à un tel réseau. La chaleur des serveurs alimente le chauffage de quelques milliers d'appartements.7 Enterré dans les montagnes blanches (Vita Bergen), sécurisé par une porte épaisse et accessible seulement par un tunnel, l'abri serait capable de résister à une bombe à hydrogène. 8 En mode veille, deux moteurs V12 de sous-marins allemands sont prêts à s'activer en cas de panne de courant afin de maintenir les serveurs en marche. " En guise de clin d'oeil, nous avons également installé un système d'alarme de sous-marin. "9 Les architectes ont creusé un long tunnel pour permettre aux rayons du soleil d'entrer dans l'espace souterrain. Pour le reste, l'environnement naturel est simulé par des plantes vertes et des cascades artificielles. 10 200 techniciens travaillent sous terre pour donner accès à Internet à environ 100.000 ménages.ÉMILIEN HOFMAN