Total est engagé dans une diversification vers l'énergie électrique, de préférence verte. La compagnie pétrolière a racheté Lampiris chez nous mais aussi Direct Power en France ainsi que les panneaux solaires de SunPower, les batteries Saft et les solutions renouvelables d'Eren. Après avoir marqué un intérêt pour le rachat du groupe Eneco, Total vient d'annoncer la formation d'un consortium industriel pour participer à un appel d'offres à Dunkerque. Il s'agit de construire un parc éolien offshore de 600 MW de capacité maximale. En fait, Total s'associe à Orsted, l'un des leaders mondiaux du secteur d'origine danoise, et à Elicio qui avait été présélectionné par l'Etat français. Elicio est, en réalité, une filiale à 100% de Nethys déjà active dans de nombreux projets éoliens en mer dont trois des parcs belges.