Secoué par des scandales et par une longue crise de gouvernance, Toshiba, le puissant conglomérat japonais actif dans une série de domaines stratégiq...

Secoué par des scandales et par une longue crise de gouvernance, Toshiba, le puissant conglomérat japonais actif dans une série de domaines stratégiques pour l'Etat, comme la défense et le nucléaire, ne sort pas de l'impasse. Son nouveau CEO nommé en février, Taro Shimada, le premier ingénieur à diriger le groupe, comptait sur le plan de scission en deux pour relancer Toshiba. Las! il n'a pas passé la rampe de l'assemblée générale exceptionnelle. Les fonds activistes (25% des parts) l'ont rejeté, mais ils ont aussi échoué à imposer leur solution: une entrée en Bourse. Voilà donc Shimada, qui, vu son arrivée récente, n'est pas sorti affaibli de l'assemblée générale, contraint de dessiner une nouvelle stratégie pour l'immense conglomérat.