En s'adjugeant le Tour Championship, dernier grand tournoi de la saison sur le PGA Tour, Tiger Woods a mis fin à cinq années de disette sur le circuit mondial. Son dernier succès remontait au WGC Bridgestone en 2013. A 42 ans, l'ancien n°1 mondial signe ainsi l'un des plus fabuleux come-backs de l'histoire du golf, voire du sport. Voilà plusieurs semaines que le Tigre flirtait avec la victoire. Sur le parcours East Lake d'Atlanta, il a sorti le grand jeu, dominant ses adversaires comme lors de ses plus belles années. Voici un an, dépressif et souffrant du dos, Woods pointait au-delà de la 1000e place du ranking mondial et était déjà heureux de pouvoir marcher. Aujourd'hui, conquérant, le champion américain a retrouvé le Top 15 et vise désormais bien plus haut. Il sera évidemment la superstar de la Ryder Cup.