Après l'échec retentissant de Sylvie Goulard devant le Parlement européen, Emmanuel Macron a pris le temps pour trouver un autre candidat au poste de commis...

Après l'échec retentissant de Sylvie Goulard devant le Parlement européen, Emmanuel Macron a pris le temps pour trouver un autre candidat au poste de commissaire européen. Il a finalement choisi Thierry Breton, l'actuel PDG d'Atos, l'un des leaders mondiaux des services du numérique. Le sexagénaire n'est pas qu'un chef d'entreprise à succès (Atos est membre du CAC40 et emploie 110.000 salariés), c'est aussi un homme politique avéré qui fut ministre de l'Economie et des Finances de Jacques Chirac entre 2005 et 2007. Le choix de Macron est loin de faire l'unanimité. Thierry Breton va devoir s'occuper de politique indus-trielle, de numérique, de défense et d'espace. Autant de domaines couverts par son activité industrielle et qui font déjà parler de conflits d'intérêts...