Parallèles, les rues Blaes et Haute forment une jonction entre la place du Jeu de Balle, zone populaire des Marolles, et le Sablon, QG des antiquaires bruxellois. Cette double artère longue de près d'un kilomètre, se métamor...

Parallèles, les rues Blaes et Haute forment une jonction entre la place du Jeu de Balle, zone populaire des Marolles, et le Sablon, QG des antiquaires bruxellois. Cette double artère longue de près d'un kilomètre, se métamorphose peu à peu via des initiatives nouvelles : après l'ouverture d'un magasin de disques électro l'été dernier au 148 rue Blaes (Crevettes Records), The Art Project s'est récemment installée au 183 rue Haute. Sandrine Viu Masia et Arnaud Pitz y ont créé un espace dédié à l'art dans un esprit plus convivial que la galerie mettant traditionnellement le visiteur face à l'objet. Ici, un coin salon propose de détendre l'atmosphère, des workshops réguliers balisent la connaissance et les galeristes proposent même d'organiser une mini-expo à votre domicile ou dans des entreprises ! Pendant quelques semaines encore, on peut y voir le travail de Niki Kokkinos, sculpteuse de papier, et de Benjamin Spark, dont les toiles néo-urbaines s'inspirant parfois de façon visible d'oeuvres d'autrui, ont soulevé la polémique. Expo Kokkinos et Spark jusqu'au 2 avril, www.theartproject.be Par Philippe Cornet