Encadrée de bambous, la salle triangulaire se déploie au rez d'un immeuble de coin de la chaussée de Wavre. L'établissement daterait de 2005. Il fut repris il y a trois ans par Phan Lac Khang, un cuisinier laotien de 58 ans vivant en Belgique depuis son adolescence. Dans l'intervalle, l'...

Encadrée de bambous, la salle triangulaire se déploie au rez d'un immeuble de coin de la chaussée de Wavre. L'établissement daterait de 2005. Il fut repris il y a trois ans par Phan Lac Khang, un cuisinier laotien de 58 ans vivant en Belgique depuis son adolescence. Dans l'intervalle, l'homme a appris à dévelop-per un répertoire viet-thai à base de recettes traditionnelles dans une ambiance conviviale. Du cousu main d'autant plus apprécié que l'addition reste d'une douceur séraphique. Clair et parfumé, le hu tieu tom ga, potage saïgonnais, fait la fête avec scampi, poulet, jets de soja et nouilles (6 euros). Bien relevé, aromatisé à la citronnelle, riche en champignons de Paris, tomate, galanga, coriandre et gros scampi, le potage tom yam kung stimule la dégustation (7,50 euros). Raum-mit, une sélection d'entrées, regroupe un nem frit bien croquant et goûteux, une croquette thaï, une brochette mariant calamar grillé et ail alors qu'une belle pâte cajole un ravioli frit aux crevettes (10 euros). On a aussi repéré le kaeng ped yang, du canard grillé, qui hérite d'une sauce au curry rouge rafraîchie par des morceaux d'ananas (14,50 euros). Le lunch est à 10,90 ou à 12,90 euros, les menus thaï ou viet à 23,50 euros. A noter : une carte de suggestions, proposition rare chez les restos asiatiques.