Tendances Guide Immo

cover Tendances Guide Immo

Lire no. 17 | 23 avril 2020

Vue web

Le marché immobilier belge affichait une santé resplendissante en 2019. L'annonce de la suppression du bonus logement en Flandre a suscité une certaine nervosité à l'automne, insignifiante au regard de la paralysie actuelle.

INTRO

L'idée de rendre publiques toutes les données relatives aux transactions immobilières fait son chemin. Une manière de mettre tout le monde sur un pied d'égalité. Dans un marché immobilier parfois très opaque, tant pour les acheteurs que pour les vendeurs, ces informations pourraient sans doute faire évoluer certaines pratiques.

TENDANCES

Kris Verhellen et Johan Anrys en sont convaincus : la densification du territoire bruxellois passera par un renforcement de son attractivité. Tant pour séduire ses habitants que pour attirer une population nouvelle. Une manière également de déterminer ses ambitions.

BRUXELLES

C'est une situation assez rare : les prix du neuf n'ont pas évolué en un an. Les promoteurs réorientent quant à eux leur offre, accentuant toujours plus leur présence dans des communes telles que Anderlecht, Forest ou Laeken. Plus de la moitié du stock d'appartements actuellement en vente s'y retrouve.

BRUXELLES

Côté bruxellois, l'immobilier enchérit de semestre en semestre. Sans surprise, les maisons sont toujours plus onéreuses (+ 4 %). Et les appartements poursuivent leur envolée (+ 6 %) sur la droite ligne de la tendance amorcée le semestre passé.

BRUXELLES

La modification du paysage brabançon s'accélère toujours plus vite. Avec davantage d'appartements et une mobilité en rade. Une densification qui reste difficile à accepter pour certains habitants, vu le manque de décisions politiques pour maintenir leur qualité de vie. Il faudra encore du temps pour dénaturer le concept de la quatre façades.

BRABANT WALLON

Tubize, Braine-l'Alleud et Ottignies tirent le marché vers le haut, avec une offre d'appartements neufs relativement fournie. Si les prix sont en légère hausse dans la plupart des communes de la province, ils restent en recul dans le carré d'or brabançon (La Hulpe, Lasne, Rixensart, Waterloo). Et ce depuis 2014.

BRABANT WALLON

Après avoir enregistré une certaine stabilisation, les prix des appartements repartent à la hausse (+ 4%) et s'alignent sur ceux, toujours onéreux, du Brabant flamand.

BRABANT WALLON

Liège doit produire davantage de logements neufs pour suivre les prévisions démographiques. Un renouvellement et une diversification de l'offre doit notamment permettre de retenir les jeunes ménages, peu enclins à se satisfaire de la qualité de vie actuelle, échaudés par les prix élevés de l'immobilier et à la recherche de logements bien connectés. Un défi à trois bandes.

LIÈGE

La province de Liège joue désormais dans la cour des grands. Le nombre d'appartements mis en vente ne cesse d'y augmenter. Et ce alors que de nombreux projets sont encore dans les cartons. Une hausse accentuée par la bonne dynamique du centre-ville liégeois. A contrario, les prix connaissent de belles envolées.

LIÈGE

La province de Liège reste l'une des moins chères du pays mais, assurément, son immobilier s'enchérit. Le prix médian des bâtisses enregistre une croissance de 6% sur un an.

LIÈGE

Le nombre d'appartements neufs mis en vente diminue un peu partout dans la province. Principalement dans les communes avoisinantes de Namur-Ville. Les prix connaissent par contre de belles envolées ces dernières années. L'offre à Gembloux et Eghezée reste à sec.

NAMUR

Le marché namurois a la réputation d'être stable et tranquille. Certaines communes proches du chef-lieu, très prisé, tirent toutefois le prix des maisons vers le haut. Les différences entre communes allant du simple au triple.

NAMUR

La dynamique immobilière s'accélère à Mons. Les projets mixtes s'y multiplient, permettant de concrétiser les ambitions de la Ville de développer des appartements bien plus spacieux dans le centre et de tenter d'y augmenter la qualité de vie. Reste à vendre cette nouvelle manière de vivre aux futurs acquéreurs.

HAINAUT

L'offre d'appartements augmente dans les trois grandes villes hainuyères. Mons et Charleroi connaissent une hausse du nombre de projets particulièrement intéressante. Du jamais vu dans la métropole carolo, le signe peut-être du départ tant attendu de son marché neuf. Les prix y sont déjà parmi les plus élevés de la province.

HAINAUT

Le marché hainuyer ne fléchit pas, que du contraire. La tendance est au beau fixe avec des hausses de prix soutenues dans de nombreuses communes.

HAINAUT

Du fait de sa proximité avec le grand-duché de Luxembourg, Arlon attire les projets immobiliers. Le nombre de ceux-ci et l'absence d'une vision communale écrite noire sur blanc font grincer des dents.

LUXEMBOURG

Les promoteurs ont clairement enclenché la vitesse supérieure au Luxembourg. Le nombre d'appartements neufs mis en vente reste élevé. Un dynamisme qui se traduit principalement à Arlon, où l'offre explose. Les prix n'évoluent guère depuis deux ans.

LUXEMBOURG APPARTEMENTS NEUFS

Le marché immobilier luxembourgeois est au beau fixe. Le prix des appartements, principalement des nouvelles constructions, reste au plus haut.

LUXEMBOURG

L'administration louvaniste fait l'impossible pour que les prix des habitations restent abordables, avec l'aide du secteur immobilier notamment. La construction en hauteur est souhaitable, selon le bourgmestre Mohamed Ridouani. La construction en largeur, par contre, n'est pas une option.

BRABANT FLAMAND

Les prix demandés pour les appartements neufs continuent leur ascension en Brabant flamand. A Louvain, capitale de la province, l'essor des prix est nettement plus tempéré.

BRABANT FLAMAND

Les appartements restent toujours extrêmement chers en Brabant flamand. Une bourse bien fournie est également nécessaire pour y acquérir une maison ou un terrain.

BRABANT FLAMAND

La situation ne fait pas tout dans l'immobilier, assurent Davy Demuynck et Kristof Vanfleteren, les deux CEO de ION. Les Ouest-Flandriens jettent un regard décalé sur leur secteur d'activité. " Même dans une petite ville comme Furnes, une typologie résidentielle innovante est possible ", assurent-ils.

FLANDRE-OCCIDENTALE

Les prix des appartements neufs sont repartis à la hausse en Flandre-Occidentale. En l'espace de cinq ans, Courtrai est le sous-marché qui affiche la plus forte avancée des prix.

FLANDRE-OCCIDENTALE

Les appartements se sont fortement enchéris dans le province de Flandre-Occidentale. Les prix des terrains pointent, eux aussi, vers le haut.

FLANDRE-OCCIDENTALE