"Voies d'eau, de terre et de fer. Patrimoine et RAVel ", tel est le thème de l'édition 2017 des Journées du patrimoine en Wallonie qui privilégient, cette année, l'accès aux édifices via une mobilité douce.
...

"Voies d'eau, de terre et de fer. Patrimoine et RAVel ", tel est le thème de l'édition 2017 des Journées du patrimoine en Wallonie qui privilégient, cette année, l'accès aux édifices via une mobilité douce. Ce 8 septembre, une fête sur la pointe de l'île Monsin à Liège, élue capitale du patrimoine 2017, inaugurera cette 29e édition qui parcourra les sites les plus spectaculaires, intéressants et historiques de Wallonie. Parmi ceux-ci, l'incontournable Parc de La Boverie, créé au 19e siècle lors d'importants travaux de rectification du cours de la Meuse. L'eau est le trait d'union entre le Trésor de Huy exposé dans un circuit particulier, le fameux canal du centre et ses quatre ascenseurs hydrauliques, la Meuse baignant Hastière ou encore la superbe villa 1900 Waulsort. Peu connu, le barrage du Ry de Rome du côté de Couvin, dont l'ouvrage fut commencé en 1949 et terminé en 1983, vaut aussi la visite, d'autant plus qu'elle peut se coupler à une balade en vélo, sur le parcours du RAVel. Le chemin de fer est une autre spécialité belge puisque le premier train d'Europe continentale fut celui de la ligne Bruxelles-Malines inauguré en mai 1835. En presque deux siècles, s'est constitué un patrimoine ferroviaire considérable et diversifié. Le passé rejoint le présent dans l'ancienne gare de Court-Saint-Etienne, qui accueille le Musée des transports en commun de Wallonie. Si vous n'êtes pas rétif à la personnalité controversée de Léopold II, il faut considérer le rail en Hesbaye que le souverain terrible développa, notamment du côté de Ramillies où s'est constituée une exposition sur les métiers du rail. Entre eau, terre et fer, il s'agit de plus de 400 activités détaillées sur le site de l'événement. www.journeesdupatrimoine.be Par Philippe Cornet