La guerre des talents fait rage dans le secteur des sociétés de conseil. Pour tenter de gagner la bataille en Belgique, le cabinet BDO a développé une arme stratégique nettement moins coûteuse qu'une campagne de recrutement classique.
...

La guerre des talents fait rage dans le secteur des sociétés de conseil. Pour tenter de gagner la bataille en Belgique, le cabinet BDO a développé une arme stratégique nettement moins coûteuse qu'une campagne de recrutement classique. L'entreprise vient en effet de créer son propre studio de télévision dans ses bureaux de Zaventem dans l'optique de produire une émission d'information mensuelle de 30 minutes diffusée en ligne. Intitulé BDO NWS, ce "JT corporate" propose non seulement des entretiens en plateau avec des employés maison, mais aussi des reportages sur les différentes activités organisées par la société de conseil. Avec ce nouvel outil de production audiovisuelle, BDO espère ainsi attirer des talents prometteurs pour répondre à la centaine de postes vacants au sein de l'entreprise. "Nous attachons une grande importance au bien-être de nos 850 collaborateurs et plus, explique Wim Galbusera, directeur des ressources humaines au sein de BDO Belgique. Je pense, par exemple, à notre épreuve cycliste ou aux journées d'initiation à Ostende pour les nouveaux collègues. Créer des reportages sur ces événements en apprend bien plus aux futurs candidats qu'une campagne de recrutement classique." On attend avec impatience la riposte des Big Four Deloitte, EY, KPMG et PwC...