Pour fêter ses 60 ans, le Royal Festival de Spa présente 27 créations ou reprises. Du théâtre mais aussi du cirque, de la danse et des musiques avec, parfois, un résultat hybride comme Une vie sur mesure, que l'on peut encore voir ce 8 a...

Pour fêter ses 60 ans, le Royal Festival de Spa présente 27 créations ou reprises. Du théâtre mais aussi du cirque, de la danse et des musiques avec, parfois, un résultat hybride comme Une vie sur mesure, que l'on peut encore voir ce 8 août, récit bluffant d'un gamin qui se découvre une passion brûlante pour la batterie, " à mi-chemin entre Forrest Gump et Billy Elliot " . Toujours dans la catégorie des objets théâtraux peu identifiés, ces 9, 10 et 11 août : un roman-photo-théâtre (sic) en plein air, Eux sur la photo, qui mêle les genres pour raconter une histoire à l'eau de rose, mais pas seulement. A nouveau un rien à part, Machin-Machine, ces 12 et 13 août, propose un repas-spectacle qui, entre le verre d'accueil et le dessert, décrypte la saga d'un comédien au chômage qui se lance dans la vente à domicile de mandolines. A retenir également : Sisters In Crime, les 15 et 16 août, où deux soeurs et leur pianiste débarquent en 1950 dans l'Amérique promise. Avec deux cantatrices d'exception dont Sarah Laula, troisième lauréate du Reine Elisabeth en 2014. Pas de doute, le théâtre spadois d'été prend de nouvelles couleurs.