Solvay va sérieusement réduire la portée de ses activités dans les matériaux composites. Déjà impactée par la crise du Boeing 737MAX qui avait conduit à une ...

Solvay va sérieusement réduire la portée de ses activités dans les matériaux composites. Déjà impactée par la crise du Boeing 737MAX qui avait conduit à une réduction des coûts, la division est désormais mise en difficulté par la crise du secteur aérien liée à la pandémie et à la réduction, subséquente, de la demande d'avions civils neufs. En conséquence, le groupe a décidé de l'arrêt des activités industrielles dans ses usines de Manchester (Royaume-Uni) et de Tulsa (Etats-Unis). Elles seront intégrées dans d'autres usines. Ces deux fermetures s'accompagnent de la suppression de 570 postes, soit un cinquième des effectifs de la division matériaux composites. Ce plan, dont la mise en oeuvre doit s'achever fin 2020, va générer 60 millions d'euros d'économies sur base annuelle.