L'entreprise belgo-néerlandaise FNG, active dans l'habillement avec des marques comme Brantano, Miss Etam, Fred&Ginger, Claudia Sträter, etc., vient d'annoncer sa volonté de rapatrier son siège social en Belgique. A Malines plus précisément, où le groupe avait finalement toujours conservé son centre décisionnel. " Le quar...

L'entreprise belgo-néerlandaise FNG, active dans l'habillement avec des marques comme Brantano, Miss Etam, Fred&Ginger, Claudia Sträter, etc., vient d'annoncer sa volonté de rapatrier son siège social en Belgique. A Malines plus précisément, où le groupe avait finalement toujours conservé son centre décisionnel. " Le quartier général est à Malines, rappelle Dieter Pennincks, CEO du groupe. Tous les membres du board sont belges, la plupart des actions sont entre des mains belges. Le fait de transférer le siège social des Pays-Bas vers Malines nous semblait donc être une décision logique. Si tout va bien, cela devrait avoir lieu en mai ou juin. " L'assemblée générale doit toutefois encore se prononcer. Parallèlement, le groupe va demander une cotation sur Euronext Bruxelles, tout en conservant sa cotation sur Euronext Amsterdam. " La moitié de notre business se fait aux Pays-Bas, souligne le responsable. Nous possédons beaucoup de marques néerlandaises. " C'est en 2016, lors du rachat de Miss Etam, que le groupe FNG avait délocalisé son siège social de Wilrijk, en province d'Anvers, à Zoetermeer, aux Pays-Bas. " Nous avons repris les activités logistiques de Miss Etam aux Pays-Bas et nous y avons adjoint nos autres marques, explique Dieter Pennincks. Aujourd'hui, mise à part la logistique de Brantano, toujours en Belgique, toute la logistique du groupe se fait donc outre-Moerdijk. Et contrairement au siège social, cette dernière ne va pas être rapatriée chez nous. " Il y a aux Pays-Bas plus de flexibilité au niveau du coût du travail, du travail de nuit, etc. ", relève le directeur général.