Le Théâtre de La Louvière rénové donne un coup de fouet à la ville du centre et la 15e édition de Si ça vous chante offre l'opportunité d'en tester la nouvelle acoustique. Soit sept soirées autour de la chanson, française, mais pas exclusivement puisque ce 2 mars, l'ouverture se fait avec la Brésilie...

Le Théâtre de La Louvière rénové donne un coup de fouet à la ville du centre et la 15e édition de Si ça vous chante offre l'opportunité d'en tester la nouvelle acoustique. Soit sept soirées autour de la chanson, française, mais pas exclusivement puisque ce 2 mars, l'ouverture se fait avec la Brésilienne Flavia Coelho (photo), d'une belle sensualité lusophone. Le programme décrypte d'ailleurs la variété, au sens premier : ainsi, le 7 mars où Saule, toujours dans les étoiles, partage la soirée avec une autre Belge au contagieux vague à l'âme, Lisza. La veille, Les Franglaises feront turbiner le répertoire anglo-saxon en traduction frenchie, ce qui donnera lieu à quelques atermoiements sur les textes de Wham, Elton John ou Joan Jett. A 180 degrés du burlesque, Refugees for Refugees, célèbre la musicalité venue d'Irak, de Syrie, d'Afghanistan et d'autres pays fuis par leurs citoyens (4 mars). Et même, s'il est originaire d'un pays plus proche - l'Italie -, Christophe, incontestable point central du festival ce 3 mars, reste un alien de la musique française. Avec au moins trois vies : le yéyé/slow sixties, le concept- album des années 1970 et la renaissance expérimentale, entamée à la cinquantaine en 1996 avec Bevilacqua, rompant alors un silence discographique de 13 ans. Depuis lors, le septuagénaire n'a pas cessé d'innover, prenant soin en concert de balancer aussi ses irrésistibles standards populaires, comme Aline ou Les mots bleus.