Bonne nouvelle pour les usagers : la loi sur la continuité du service de transport ferroviaire de personnes en cas de grève vient d'être publiée au Moniteur. ...

Bonne nouvelle pour les usagers : la loi sur la continuité du service de transport ferroviaire de personnes en cas de grève vient d'être publiée au Moniteur. Selon HR Rail, le service minimum devrait être d'application début mars. Cette loi met en place un certain nombre de procédures. Ainsi, les syndicats doivent respecter un délai minimum de huit jours ouvrables entre le dépôt du préavis et le début de la grève. Les membres du personnel, catégorisés comme " essentiels ", sont tenus d'informer, au plus tard 72 heures avant le début du jour de grève, de leur intention de participer ou non à l'action. En fonction du personnel essentiel présent, les directions de la SNCB et d'Infrabel élaboreront des plans visant à offrir aux navetteurs une offre de transport adaptée durant la grève.