Il y a quelques mois, My Tannour faisait pas mal parler de lui du côté de Flagey (cf. Trends-Tendances du 21 juin). En souvenir de son enfance en Syrie dans une famille d'origine arménienne et libanaise, Georges Baghdi Sar y propose un snack bien pensé autour d'un four à bois en argile, où il cuit ...

Il y a quelques mois, My Tannour faisait pas mal parler de lui du côté de Flagey (cf. Trends-Tendances du 21 juin). En souvenir de son enfance en Syrie dans une famille d'origine arménienne et libanaise, Georges Baghdi Sar y propose un snack bien pensé autour d'un four à bois en argile, où il cuit le pain de ses délicieux sandwichs. Son amour de la cuisine, Georges le tient de sa mère, Jacqulin Farwi, qui a ouvert pas mal de restos à Bruxelles dont, depuis 2006, un " snack libanais " bien connu à Mérode. Juste en face, Jacqulin inaugurait, il y a quelques semaines, le B.Saj (avec un " b " comme Bruxelles, Beyrouth ou Breakfast, au choix). Comme chez My Tannour, il s'agit ici de proposer aux Bruxellois une vraie spécialité traditionnelle, les khebez saj, des galettes druzes cuites sur une taque en fonte ronde et farcies, classiquement, de fromage et de zaatar (mélange d'épices à base de thym). A déguster seul (5 euros) ou dans la formule du midi à 9,50 euros, avec un soft et un accompagnement au choix ( halloumi, délicieux falafels, pommes de terre, salade...). On a beaucoup aimé la version shanklich, où le saj est farci au fromage séché maison et aux tomates. Mais on se régale aussi ici de manaïches (5 euros), version libanaise de la pizza, garnie, par exemple, de purée de poivron doux, sésame et oignon.