Sauve qui peut pour les entreprises

30/01/19 à 21:00 - Mise à jour à 11:25
Du Trends-Tendances du 31/01/19

Face à un Parlement britannique sourd à leurs appels, les entreprises installées au Royaume-Uni ont enclenché les préparatifs d'un départ à l'étranger. Avec P&O et Sony en fers de lance.

Depuis le référendum, les deux plus grandes associations d'entreprises britanniques, la Confederation of British Industry (CBI) et les British Chambers of Commerce (BCC) n'ont eu de cesse de plaider leur cause auprès des politiques : l'accès au marché unique est une nécessité vitale pour l'extrême majorité de leurs membres. Alors que le spectre d'une sortie sans accord se fait de p...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné