Les résultats d'Auchan en 2018 sont catastrophiques et expliquent pourquoi, en octobre dernier, la famille Mulliez avait nommé Edgard Bonte à la tête de la branche retail. Le gendre de Patr...

Les résultats d'Auchan en 2018 sont catastrophiques et expliquent pourquoi, en octobre dernier, la famille Mulliez avait nommé Edgard Bonte à la tête de la branche retail. Le gendre de Patrick Mulliez, le frère du fondateur de l'empire familial, avait déjà sauvé Kiabi, l'enseigne de mode du groupe. Il va devoir faire de même avec le retail, responsable de 98% du chiffre d'affaires du holding qui regroupe aussi la banque Oney et l'immobilière Ceetrus. En 2018, le groupe a enregistré une perte nette de 1,145 milliard d'euros ! La mobilisation est générale derrière le plan " Démarche Renaissance " d'Edgard Bonte : baisse des investissements, réduction de la taille des 123 hypermarchés français, concession du non-alimentaire à des extérieurs pas forcément liés aux Mulliez même si Kiabi s'occupera du textile et Boulanger de l'électroménager, etc. Auchan entend se recentrer sur l'alimentaire avec un accent sur le bio et les circuits courts.