Pour relancer le transport aérien et permettre de respecter la distanciation sociale dans les avions, plusieurs idées sont actuellement à l'étude. Comme celle ...

Pour relancer le transport aérien et permettre de respecter la distanciation sociale dans les avions, plusieurs idées sont actuellement à l'étude. Comme celle d'easyJet qui propose de neutraliser les sièges du milieu dans ses monocouloirs. Une idée qui suppose de voler à maximum 66 % de capacité. L'Iata, par la voix de son directeur général, n'était pas très chaude puisqu'elle estimait le seuil de rentabilité d'un avion à 70 % et que s'il fallait neutraliser ces sièges, les prix allaient forcément augmenter. Michael O'Leary, le patron de Ryanair, lui, n'en veut pas du tout et ne fera pas repartir ses avions si on le lui impose. " C'est une idée idiote. En plus, un siège vacant n'apporte pas la distance nécessaire. C'est juste une façon de ruiner le modèle low cost ", a-t-il déclaré.