Fin septembre, suite à son tweet sur la sortie de Tesla de la Bourse, Elon Musk avait conclu un accord avec la Securities & Exchange Commission (SEC), le gendarme boursier am...

Fin septembre, suite à son tweet sur la sortie de Tesla de la Bourse, Elon Musk avait conclu un accord avec la Securities & Exchange Commission (SEC), le gendarme boursier américain. En plus d'une amende de 20 millions de dollars tant pour Musk que pour Tesla, elle exigeait la nomination d'un président indépendant à la tête du conseil d'administration. Alors que le nom de James Murdoch, fils de Rupert, avait circulé, le choix s'est porté sur la directrice financière de la compagnie australienne de télécoms Teistra. Robyn Denholm siège, depuis 2014, comme indépendante au CA de Tesla. Elle prend ses fonctions de présidente immédiatement mais ne quittera Teistra qu'au bout d'un préavis de six mois. Elon Musk reste directeur général. La SEC doit encore valider ce choix. Tesla doit encore désigner deux nouveaux administrateurs indépendants avant la fin de l'année.