C'est le syndrome de l'actuel succès du stand-up : il s'installe désormais dans les grandes salles, comme celle du Heysel, ramenée pour l'occasion à une jauge de 3.800 places. Le concept Rire ensemble développé depuis 2012 avec la bien...

C'est le syndrome de l'actuel succès du stand-up : il s'installe désormais dans les grandes salles, comme celle du Heysel, ramenée pour l'occasion à une jauge de 3.800 places. Le concept Rire ensemble développé depuis 2012 avec la bienveillance du monde politique bruxellois - qui y voit un sympathique exutoire - s'attaque pour l'occasion au harcèlement de rue avec un casting belgo-franco-suisse. L'Helvétie est représentée par Thomas Wiesel et nos voisins immédiats par quelques noms déjà confirmés comme Yassine Belattar ou Bun Hay Mean, dit " le Chinois marrant " malgré ses origines cambodgiennes. Le décalage à la belge, lui, est incarné par PE (Pierre-Emmanuel), Inno JP (le " serial-looser " autoproclamé) et Zidani, la vétérante de la soirée. Sans oublier celui qui en sera certainement la vedette, Guillermo Guiz. L'Anderlechtois a récemment rempli trois Bataclan et s'apprête à combler le Cirque Royal ce 28 mai. Il a par ailleurs récemment investi dans le Kings Of Comedy Club avec l'autre Belge marrant fameux en France, Alex Vizorek. L'idée étant d'amener un maximum de talents dans ce lieu intime ixellois.