Selon toute vraisemblance, suivant un communiqué issu de Denis Ducarme, ministre des Indépendants, et de Nathalie Muylle, ministre de l'Economie, les soldes d'été seront reportés du 1er juillet a...

Selon toute vraisemblance, suivant un communiqué issu de Denis Ducarme, ministre des Indépendants, et de Nathalie Muylle, ministre de l'Economie, les soldes d'été seront reportés du 1er juillet au 1er août. La traditionnelle période d'attente (un mois) commencerait, elle, le 1er juillet. La plupart des organisations représentatives des commerçants et des indépendants se montrent favorables à un tel report. Ce décalage va, en effet, permettre de vendre le stock actuel avec des marges normales. C'est particulièrement important pour les commerces de mode dont le stock de vêtements d'été n'est quasiment pas entamé. Certains, craignant une guerre des prix des grandes enseignes dès que le confinement sera levé, regrettent que ce décalage des soldes n'aille pas de pair avec un allongement de la période d'attente. De son côté, Comeos, la fédération du commerce, regrette le report qui, selon elle, implique un décalage d'environ deux mois de la saison d'achat effectif.