Il existe déjà deux excellentes raisons culturelles de se rendre dans la cité des loups : le Centre de la Gravure et Keramis. Le premier présente, jusqu'au 5 novembre, une intéressante expo Palimpsestes consacrée à Pierre Alechinsky et le second expose, jusqu'au 21 ...

Il existe déjà deux excellentes raisons culturelles de se rendre dans la cité des loups : le Centre de la Gravure et Keramis. Le premier présente, jusqu'au 5 novembre, une intéressante expo Palimpsestes consacrée à Pierre Alechinsky et le second expose, jusqu'au 21 janvier, l'oeuvre du Flamand Frank Steyaert, adepte de la Nouvelle céramique issue des années 1970 et auteur de fameux bateaux échoués, d'estampes, de meubles et objets monumentaux en terre cuite. Dès le 15 novembre - date de l'inauguration officielle avec le délirant Slava's Snowshow -, une troisième raison justifiera un passage à La Louvière. Elle s'appelle Le Central, nouveau nom de baptême du Centre culturel régional du Centre, alias le Théâtre de La Louvière, dotée d'une salle de 900 places totalement restaurée et d'un programme plus contemporain. A 50 km de Bruxelles, on pourra donc voir lors de la saison 2017-2018 des artistes aussi divers que Luz Casal chantant Dalida (23 février), Christophe (3 mars) ou le formidable Requiem chorégraphié par Alain Platel en compagnie de Fabrizio Cassol (1er mars). Plus près de nous, arrivent Happy Hour, étrange spectacle de danse inspiré par Monteverdi, Dylan et la pop italienne (26 et 27 octobre) ainsi que les fines chansons attachantes d'Albin de la Simone (26 novembre). www.ccrc.be Par Philippe Cornet