Premier tournoi du Grand Chelem de l'année, l'USPGA se disputera du 6 au 9 août sur le parcours très spectaculaire du TPC Harding, le long des falaises de San Francisco. Initialement, l'épreuve devait se dérouler en mai mais le Covid-19 en a décidé autrement. L...

Premier tournoi du Grand Chelem de l'année, l'USPGA se disputera du 6 au 9 août sur le parcours très spectaculaire du TPC Harding, le long des falaises de San Francisco. Initialement, l'épreuve devait se dérouler en mai mais le Covid-19 en a décidé autrement. Les effets de la pandémie seront d'ailleurs toujours omniprésents lors de ce tournoi californien avec, notamment, un huis clos inédit dans l'histoire des Majors. Double tenant du titre, l'Américain Brooks Koepka tentera de signer un improbable triplé. Mais en petite forme ces dernières semaines, il ne fait pas partie des favoris des bookmakers qui lui préfèrent Jon Rahm, Justin Thomas, Bryson DeChambeau, Dustin Johnson ou Rory McIlroy. Décevant lors du Memorial, Tiger Woods espère de son côté retrouver sa meilleure forme sur ce parcours plutôt technique où il avait remporté l'Amex Championship en 2005. Membre du top 100 mondial, Thomas Pieters est automatiquement qualifié pour l'épreuve mais sa toute récente paternité l'incitera sans doute à renoncer. En cas de belle performance cette semaine sur l'European Tour, Thomas Detry pourrait aussi arracher in extremis sa promotion pour le premier Grand Chelem de sa carrière. Mais la complexité actuelle d'un voyage de dernière minute aux Etats-Unis rendrait peut-être le cadeau empoisonné.