Le processus de sélection de nouveaux chasseurs en remplacement des vieux F-16 va entrer dans sa phase cruciale. Les candidats ont jusqu'au 7 septembre pour déposer leur dossi...

Le processus de sélection de nouveaux chasseurs en remplacement des vieux F-16 va entrer dans sa phase cruciale. Les candidats ont jusqu'au 7 septembre pour déposer leur dossier auprès de l'état-major de l'armée. Il reviendra à ce dernier de les valider sur le plan technique. Des consultations se tiendront ensuite. Les firmes - soutenues par leurs agences gouvernementales - devront alors rentrer leur best and final offer au gouvernement le 14 février. Pour rappel, parmi les cinq candidats initiaux, il n'en reste déjà plus que trois : le F-35 de Lockheed Martin, le Rafale de Dassault, et l'Eurofighter Typhoon de BAE Systems. L'américain Boeing avec son F/A-18 et le suédois Saab avec son Grippen ont jeté l'éponge, estimant n'avoir aucune chance. Pour rappel, le marché porte sur 34 avions pour un prix d'achat de 3,4 milliards d'euros. Par Jean-Christophe de Wasseige