Deux millions d'euros injectés par un investisseur coréen dans la biotech wallonne Promethera , un nouveau distributeur asiatique pour les chocolats Galler, 10.000 capteurs électroniques commandés par le métro de Séoul à la société liégeoise BEA, un nouvel importateur coréen pour l'entreprise flamande de produits laitiers Inex , etc. La semaine dernière, pas moins de 15 entreprises et institutions belges participant à la mission économique princière ont signé des contrats et des accords de partenariat avec leurs homologues coréens.

Plus qu'un symbole, la présence de la princesse Astrid au pays du Matin calme a été un véritable accélérateur de business qui a permis d'ouvrir de précieuses portes aux hommes et femmes d'affaires belges. En une semaine de mission économique, plus de 400 contacts B to B ont ainsi été établis grâce aux efforts déployés en amont par les trois régions avec, à la clé, ces 15 contrats signés avec des entreprises et des institutions sud-coréennes.

Parmi les accords qui s'inscrivent sur le long terme, la Région de Bruxelles-Capitale et la ville de Séoul ont conclu un accord d'amitié et de coopération destiné à échanger l'expérience des deux métropoles, notamment en matière d'investissement économique et de développement technologique.

Plus concrètement, un partenariat a, par exemple, été signé entre la Seoul Business Agency et Brussels Invest & Export pour renforcer le projet du futur Media Park à Schaerbeek. La capitale sud-coréenne renferme en effet une Digital Media City, soit un quartier de 57 hectares qui concentre près de 500 entreprises actives dans les médias, les télécoms et le divertissement. Loin d'être un " ghetto techno ", la Digital Media City de Séoul est un espace vivant qui comprend aussi des commerces, des parcs et des logements. Exactement ce dont rêve Cécile Jodogne, la secrétaire d'Etat bruxelloise au Commerce extérieur, avec le projet de Media Park actuellement en gestation.

Prévu sur 20 hectares à Schaerbeek, ce site dédié aux nouvelles industries audiovisuelles abritera entre autres les futurs sièges de la RTBF et de la VRT qui devraient y emménager en 2021 si tout va bien. Dans la foulée, d'autres acteurs des médias comme la chaîne BX1, le cluster Screen Brussels, mais aussi des écoles de cinéma et de l'audiovisuel, devraient rejoindre le site qui sera finalisé à l'horizon 2030.

Comme la Digital Media City à Séoul, le Media Park bruxellois accueillera des espaces verts, des commerces et 3.000 logements, histoire de mieux intégrer le projet dans la ville. " Bien sûr, nous ne ferons jamais à Bruxelles l'équivalent de l'actuelle Digital Media City coréenne, reconnaît Cécile Jodogne, mais l'exemple de Séoul est inspirant et cet accord de partenariat nous permet déjà d'échanger des idées et du savoir-faire, ce qui nous offrira l'opportunité d'attirer peut-être un jour des investisseurs coréens au coeur de L'Europe. Car, à terme, le Media Park sera lui aussi un écosystème dynamique qui devrait séduire les entreprises étrangères. "