A priori, l'événement est un rien pointu puisqu'il est censé théoriser, au fil d'une seule journée, les Rencontres autour de l'éco-conception de décors. Décors de théâtre bien évidemment, mais avec un se...

A priori, l'événement est un rien pointu puisqu'il est censé théoriser, au fil d'une seule journée, les Rencontres autour de l'éco-conception de décors. Décors de théâtre bien évidemment, mais avec un sens plus global des enjeux actuels en matière de développement durable du spectacle vivant. Entre 10 heures du matin et le milieu de l'après-midi, y compris durant la pause sandwich incluse dans le modeste prix d'entrée de 5 euros, le propos nourri sur base de ce qui a été réfléchi par l'une des institutions majeures de la création scénique actuelle, le Festival d'Aix, devrait heureusement dépasser la discussion pour spécialistes. Par exemple avec la rencontre autour de l'éco-conception en Belgique qui rassemblera Martin Neys, expert en économie circulaire, et deux membres du Théâtre royal de La Monnaie, Sophie Cornet et Etienne Andreys, les trois traitant des conséquences de cette nouvelle prise de conscience. Au théâtre et au-delà.