Fondée en 2008 à Bruxelles, Proxyclick développe des solutions qui permettent une gestion fine des allées et venues au sein des entreprises. Jusqu'il y a peu, ses services servaient surtout à gérer l'acc...

Fondée en 2008 à Bruxelles, Proxyclick développe des solutions qui permettent une gestion fine des allées et venues au sein des entreprises. Jusqu'il y a peu, ses services servaient surtout à gérer l'accueil des visiteurs. La pandémie a propulsé Proxyclick dans une autre dimension vu la nécessité pour les entreprises de pouvoir gérer les employés dans un travail devenu hybride avec une présence au bureau plus aléatoire et moins rigide. Cette gestion des espaces de travail est devenue une activité hautement stratégique. Aujourd'hui, la scale-up a dépassé les 10.000 espaces de travail équipés de ses solutions avec des clients prestigieux comme Airbnb, L'Oréal ou encore PepsiCo. Il paraissait logique qu'elle attise les convoitises même si une vente n'était pas à l'ordre du jour. C'est pourtant ce qu'il vient de se passer. Proxyclick vient de tomber dans l'escarcelle de Condeco, le leader mondial du secteur. L'entreprise britannique entend conserver le nom et investir pour garder l'expertise bruxelloise.