Le groupe télécom belge Proximus n'est plus dans les bonnes grâces des analystes étrangers en raison de la sensible hausse de...

Le groupe télécom belge Proximus n'est plus dans les bonnes grâces des analystes étrangers en raison de la sensible hausse de son cours ces derniers mois. Depuis le début de l'année, l'action a enregistré une performance de 17 % supérieure à celle du secteur, ce qui était en grande partie attribuable aux bons résultats enregistrés au premier trimestre. Récemment, Citi Research a conseillé de vendre l'action, à laquelle il a associé un objectif de cours de 29 euros. Le cours actuel est encore de 10 % supérieur. À 30 euros se trouve une première zone de soutien horizontale, suivie par davantage de soutien vers 28 euros.