Entre le déménagement et le réaménagement de ses deux tours bruxelloises, Proximus a choisi. Ce sera finalement un sale and lease back (vente et relocation). Entre février et avril dernier, l'opérateur télécom a organisé un appel d'off...

Entre le déménagement et le réaménagement de ses deux tours bruxelloises, Proximus a choisi. Ce sera finalement un sale and lease back (vente et relocation). Entre février et avril dernier, l'opérateur télécom a organisé un appel d'offres pour transformer ses bureaux bruxellois (105.000 m2) en un site de type campus, plus petit (de 50%) et plus durable. Il a sélectionné trois candidats: Immobel, Whitewood Capital et un consortium appelé DWNTWN-4-Proximus pour la réalisation de cet objectif. Un travail de cocréation va, à présent, s'engager avec chacun des promoteurs. Ce travail s'achèvera par la vente du bâtiment et la relocation par Proximus des espaces rénovés selon ses souhaits. La partie laissée libre sera adaptée pour un usage mixte et d'autres locataires. L'objectif du réaménagement est de proposer un environnement de travail adapté aux méthodes de travail agiles avec des espaces collaboratifs, des coins informels et des zones vertes. Le nouveau siège aura un fort accent durable: recyclage des matériaux, circularité, monitoring énergétique et planification prédictive, préférence aux transports en commun (d'où l'importance de rester gare du Nord), etc.