Le jeune champion anglais Sam Horsfield, 25 ans, est devenu le premier lauréat du Soudal Open, nouveau tournoi du circuit professionnel européen qui s'est disputé sur le parcours anversois de Rinkven. Très régulier durant les quatre tours, le natif de Manchester a terminé à 13 sous le par avec sa fiancée comme caddie. Une belle image pour un beau vainqueur.
...

Le jeune champion anglais Sam Horsfield, 25 ans, est devenu le premier lauréat du Soudal Open, nouveau tournoi du circuit professionnel européen qui s'est disputé sur le parcours anversois de Rinkven. Très régulier durant les quatre tours, le natif de Manchester a terminé à 13 sous le par avec sa fiancée comme caddie. Une belle image pour un beau vainqueur. Le nombreux public présent à cette pendaison de crémaillère aurait, bien sûr, préféré le sacre de Thomas Pieters, l'enfant du pays. Porté par ses supporters, le n°1 belge a assuré le spectacle mais son manque de réussite au putting l'a empêché de se mêler à la lutte pour la victoire. "Mais quel plaisir de jouer ainsi à domicile, de susciter des vocations chez les jeunes et de participer à l'essor du golf dans notre pays. C'était une belle fête", soulignait-il. Thomas Detry ambitionnait aussi de sortir le grand jeu. Mais le champion bruxellois, jeune papa depuis un mois, n'a jamais trouvé ses marques et n'a même pas passé le cut. De coutume si régulier, il traverse une période difficile depuis le début de la saison (un seul top 10 en neuf tournois). "Mon jeu de fers n'est pas à la hauteur. J'ai besoin d'un déclic. J'espère qu'il va se produire pour les tournois de l'été", confie-t-il. Troisième mousquetaire du golf belge, Nicolas Colsaerts se voulait aussi positif en quittant Anvers. Diminué depuis plusieurs mois par une maladie rénale qui fragilise son système immunitaire, il avait tenu à répondre présent.Certes, il a également quitté la scène dès le vendredi, mais après avoir rassuré ses nombreux admirateurs. "Je manquais clairement de compétition pour viser plus haut. Physiquement, je ne suis pas encore à 100% et cela se ressent notamment au niveau de la concentration. Je vais poursuivre mes traitements à la clinique de Dubaï et je verrai, cet été, si je peux rejouer à plein temps sur le circuit. Dans le cas contraire, je demanderai une exemption médicale pour conserver mon droit de jeu la saison prochaine." En attendant, la fête du golf n'est pas finie en Belgique! Notre petit pays, fier de ses 70.000 licenciés, tiendra encore le haut de l'affiche du 27 au 29 mai à l'occasion du Mithra Ladies Open qui se déroulera sur le parcours du Golf de Naxhelet, à Wanze. Et on peut d'ores et déjà compter sur Manon De Roey pour assurer la promotion de ce tournoi du Ladies European Tour. Au sommet de son art, la championne anversoise vient, en effet, de s'adjuger le premier grand sacre de sa carrière lors de l'Aramco Team Series de Bangkok. Pour la n°1 belge, âgée de 30 ans, il s'agit d'un succès capital qui va lui donner confiance et lui permettre de franchir de nouveaux caps.