Se présentant comme adepte du recyclage culturel, Pêle-Mêle est une institution du livre d'occasion depuis...1939, lorsque l'enseigne s'est installée dans les trois pièces d'un rez-de-chaussée bruxellois pour faire commerce des livres de seconde main. Deux déménagements et un changement de propriétaire plus...

Se présentant comme adepte du recyclage culturel, Pêle-Mêle est une institution du livre d'occasion depuis...1939, lorsque l'enseigne s'est installée dans les trois pièces d'un rez-de-chaussée bruxellois pour faire commerce des livres de seconde main. Deux déménagements et un changement de propriétaire plus tard, Pêle-Mêle compte deux vastes magasins dans la capitale et un troisième à Waterloo. L'enseigne est aujourd'hui devenue une entreprise d'une trentaine d'employés ayant, au fil des décennies, ajouté au bouquin, le disque - sous différents formats -, le jeu et son pendant vidéo, le DVD/Blu-ray et du matériel comme les consoles. Et ce toujours dans une optique inchangée de l'occase, faisant une petite exception pour le vinyle que l'on trouve aussi à l'état neuf dans les rayons. C'est d'ailleurs ce support-là, le LP, en 3.000 références, que Pêle-Mêle vend depuis une dizaine d'années hors de ses comptoirs physiques via le site spécialisé www.discogs.com. Dès le lendemain du début du confinement, Pêle-Mêle s'est également mis à la vente en ligne : on commande à l'une des trois branches du magasin, l'offre étant un catalogue qui fonctionne surtout par packages, par exemple celui de trois livres " écologie/nature " pour la somme de 24 euros ou de l'intégrale Blu-ray de Sons Of Anarchy pour 40 euros. Auxquels il faut ajouter 5 euros pour les frais de port en Belgique. Environ 250 produits sont, par exemple, commandables à la boutique de Waterloo. Jusqu'à la fin du confinement, au moins.