" Pour des raisons - j'insiste - strictement personnelles, j'ai décidé de passer le relais de mon mandat de coprésident après ces trois années et demie. " Cette déclaration dans l...

" Pour des raisons - j'insiste - strictement personnelles, j'ai décidé de passer le relais de mon mandat de coprésident après ces trois années et demie. " Cette déclaration dans les colonnes du Soir samedi dernier fait écho à l'annonce, la veille lors du conseil de fédération, de la démission de Patrick Dupriez de la coprésidence d'Ecolo. Le Cinacien estime ne pas avoir l'énergie nécessaire ni la disponibilité suffisante pour mener à bien le prochain combat des législatives. Une démission surprise quelques jours après la belle soirée de son parti lors des communales. Zakia Khattabi ne va pas rester seule à la tête d'Ecolo. D'ici au 30 octobre, il faudra trouver un successeur à Patrick Dupriez. Vu les statuts d'Ecolo, ce successeur sera obligatoirement un homme wallon. Au moment d'écrire ses lignes, Stéphane Hazée, Jean-Marc Nollet et Georges Gilkinet étaient les noms les plus cités.