Chez Caterpillar de Gosselies, direction et syndicats vont bientôt passer à la négociation d'un plan social. La procédure " Renault " visant à informer les travailleurs...

Chez Caterpillar de Gosselies, direction et syndicats vont bientôt passer à la négociation d'un plan social. La procédure " Renault " visant à informer les travailleurs de la fermeture et à examiner leurs alternatives est en voie de s'achever. On se souvient qu'un projet avait été porté par des cadres afin de (tenter de) garder une activité sur le site : la production de chargeurs sur pneus. Cela aurait permis de maintenir 320 travailleurs en interne et 80 autres chez les sous-traitants. Cependant, la direction américaine a rejetée l'idée à la fin janvier. Elle a reconnu que cela tenait la route mais a préféré s'en tenir à son plan initial - d'inspiration financière. A savoir abandonner Gosselies et délocaliser toutes ses productions vers Grenoble. Un site plus petit... mais pas plus compétitif. Par Jean-Christophe de Wasseige