Dans l'ancienne patinoire bruxelloise plus coutumière des artistes contemporains, s'organise la première édition belge de Paris Tableau. Jusqu'ici, la manifestation française s'inscrivait dans le cadre très...

Dans l'ancienne patinoire bruxelloise plus coutumière des artistes contemporains, s'organise la première édition belge de Paris Tableau. Jusqu'ici, la manifestation française s'inscrivait dans le cadre très parisien du Palais Brongniart, l'ancienne Bourse, où depuis 2011, des marchands spécialisés en peinture ancienne ont proposé à cinq reprises, des tableaux de maître européens du Moyen Age au 19e siècle. L'installation à Bruxelles propose 21 galeries belges et françaises mais également anglaises, néerlandaises, suisses et italiennes. Dont la Costermans, antiquaire du Sablon, et l'anversoise Lowet de Wotrenge. Hors ventes d'oeuvres anciennes, Paris Tableau propose une expo-dossier sur un épisode clé de l'art du début 19e, titré David à Bruxelles : la naissance d'une école belge. Et un parcours plus informel dans la thématique de l'instrument en peinture, qui permettra une déambulation de stand en stand. Du 8 au 11 juin à La Patinoire Royale à Bruxelles, nocturne le 8 juin, www.paristableau.com Par Philippe Cornet