Quel est le rôle que joue Opel dans le segment des camionnettes légères ?

Guy Van Gaever : " Dans le Belux, les camionnettes représentaient en 2016 quelque 11 % de nos ventes. En 2017, nous pensons que leur part va atteindre les 13 %. Nous avons une part de marché de plus de 5 % et nous réalisons, cette année, une croissance de 15 %. Si vous nous comparez aux autres grands acteurs de ce segment, nous occupons la 8e place. Notre ambition est de faire partie du top 5. "
...

Guy Van Gaever : " Dans le Belux, les camionnettes représentaient en 2016 quelque 11 % de nos ventes. En 2017, nous pensons que leur part va atteindre les 13 %. Nous avons une part de marché de plus de 5 % et nous réalisons, cette année, une croissance de 15 %. Si vous nous comparez aux autres grands acteurs de ce segment, nous occupons la 8e place. Notre ambition est de faire partie du top 5. " Van Gaever : " Nous pouvons indiscutablement parler d'une camionnettisation du transport routier. Un facteur majeur de cette évolution est le développement de l'e-commerce qui implique que les clients se voient fournir rapidement de petits colis. Ceci dit, l'instauration de la taxe kilométrique donne également à la camionnette une importance accrue. La taxe n'est en effet pas exigible aussi longtemps que l'on se trouve en deçà des 3,5 tonnes. La camionnettisation, nous la voyons se profiler à la fois sur les distances courtes et moyennes. Pour Opel, cela signifie que, plus qu'avant, nous allons nous rendre chez nos clients et leur proposer d'équiper leurs camionnettes, dès la construction, suivant leurs desiderata. Ces transformations se font dès le stade de l'usine, ce qui rend la camionnette plus vite opérationnelle. Et le client trouve l'ensemble sur une même facture. " Van Gaever : " La locomotive qui entraîne notre croissance est sans aucun doute le Combo, et nous pensons qu'il va jouer le même rôle dans les années à venir. Ce qui est intéressant, c'est de constater qu'on nous le commande de plus en plus souvent en version CNG. Nous avons eu le plaisir d'en faire une importante livraison au gouvernement flamand. " Van Gaever : " C'est surtout un thème qui concerne les berlines, mais c'est un point plus délicat encore pour les camionnettes. Bien que le nombre de Combo fonctionnant au gaz soit en hausse, nous devons sérieusement nous pencher sur la question des électriques. D'une part, la charge utile doit rester suffisamment élevée et, d'autre part, il faut suffisamment de bornes de recharge. En ce qui concerne le CNG, je vois augmenter le nombre de stations d'approvisionnement, notamment grâce aux subsides. Au Salon de Francfort, nous avons déjà présenté un prototype de l'e-Vivaro. Nous nous en occupons donc. " Van Gaever : " Il y a de plus en plus de villes qui bannissent les camions. Des hubs vont voir le jour. Les camions y déchargeront dans des camionnettes leurs marchandises transportées sur grandes distances, et des camionnettes assureront la fin du parcours. Mais il s'agit là de modifications profondes dans notre chaîne logistique, et il faudra au moins encore cinq ans avant que cela se réalise. " " La locomotive qui entraîne notre croissance est le Combo. "