Connue des amateurs avertis d'horlogerie fine, la manufacture suisse L'Epée 1839 vient de s'associer à Georg Foster, un jeune designer issu de l'Ecal (une école d'art de Lausanne qui rayonne dans le monde entier) pour concevoir la Time Fast....

Connue des amateurs avertis d'horlogerie fine, la manufacture suisse L'Epée 1839 vient de s'associer à Georg Foster, un jeune designer issu de l'Ecal (une école d'art de Lausanne qui rayonne dans le monde entier) pour concevoir la Time Fast. Cette pièce de collection, fabriquée à 100 exemplaires et disponible à Bruxelles à la Maison De Greef est à poser avec précaution sur sa cheminée, eu égard à son prix de vente (31.350 euros) et à la délicatesse de son exécution. Inspirée par l'univers automobile autant que par la BD, l'horloge de 38 cm de long rend hommage aux voitures de courses des années 1950, avec sa calandre ovale, ses roues à rayons et sa silhouette " obus ". La complexité de son mécanisme n'est pas loin d'égaler le moteur d'une Bugatti. Mais le sérieux n'empêche pas la fantaisie. Le réglage de cette montre de salon à remontage manuel s'effectue avec le volant et, à la manière d'un jouet pour enfant, un système à friction permet de recharger le barillet en faisant tourner les roues en marche arrière pour une réserve de marche de 192 heures. Economique en somme.