Né en 2007 de la fusion des activités zinc du belge Umicore avec celles de l'australien Zinifex, le groupe minier belge Nyrstar poursuit sa descente aux enf...

Né en 2007 de la fusion des activités zinc du belge Umicore avec celles de l'australien Zinifex, le groupe minier belge Nyrstar poursuit sa descente aux enfers. Au point pour son actionnaire majoritaire Trafigura de prendre le contrôle de l'entreprise dans le cadre d'un plan de sauvetage. Nyrstar va ainsi transférer ses activités opérationnelles dans une nouvelle entité dont Trafigura détiendra 98 % du capital, contre 2 % détenus par Nyrstar. L'opération est la conséquence des déboires que connaît Nyrstar depuis des années : baisse des matières premières, endettement, etc. Coté sur Euronext Bruxelles depuis sa naissance en 2007, Nyrstar emploie plus de 4.000 personnes au quatre coins du monde. Trafigura est lui l'un des plus grands groupes de négoce en matières premières.