Pour la 10e génération de sa berline compacte, Honda est parti d'une feuille blanche. Tout est nouveau : design, plateforme, motorisation, transmission et gabarit. La nouvelle Civic abandonne le style futuriste qui distinguait le modèle précédent mais son dessin ne verse pas pour autant dans la banalité. D'abord, elle a avalé des hormones et atteint désormais 4,52 m de long, soit 14 cm de plus que la VW Golf ! Des lign...

Pour la 10e génération de sa berline compacte, Honda est parti d'une feuille blanche. Tout est nouveau : design, plateforme, motorisation, transmission et gabarit. La nouvelle Civic abandonne le style futuriste qui distinguait le modèle précédent mais son dessin ne verse pas pour autant dans la banalité. D'abord, elle a avalé des hormones et atteint désormais 4,52 m de long, soit 14 cm de plus que la VW Golf ! Des lignes tranchantes et des entrées d'air factices aménagées dans ses boucliers lui insufflent une personnalité toujours bien trempée. L'avantage d'une telle carrure, c'est de pouvoir offrir un espace à bord généreux. Honda a soigné la position de conduite, quasi parfaite, tandis que l'ergonomie et la présentation ont nettement progressé par rapport à l'ancienne génération. La planche de bord a été passablement épurée. Finie, la superposition des casquettes. Face au conducteur, trône le compte-tours et un écran tactile centralise dorénavant toutes les commandes. Afin de garantir une position basse au conducteur, Honda a mis au placard son système magic seats qui permettait d'obtenir un plancher plat et de relever les assises arrière. Le coffre affiche un beau volume de 478 l mais ses formes torturées et l'impossibilité d'obtenir une surface plane le dessert. Le nouveau moteur 1,5 turbo essence de 182 ch s'avère onctueux, très souple et les accélérations sont très linéaires. Pour un moteur Honda, il manque de charisme mais à sa décharge, la voiture est lourde. La direction précise, un train avant incisif et des suspensions judicieusement réglées contribuent à une remarquable efficacité routière. Enfin, la Civic comble son retard en termes de connectivité et d'aides électroniques à la conduite.