Cette fois, patrons et syndicats sont sur la même longueur d'onde. Les directeurs d'hôpitaux partagent largement les revendications des infirmiers qui dénoncent une intenable détérioration des conditions de travail et l'expriment à travers " les mardis des blouses blanches ". " L'élastique est tellement tendu que nous sommes à la rupture ", résume Paul d'Otreppe, directeur général de la Clinique Saint-Luc à Bouge et président de l'Association belge des directeurs d'hôpitaux.
...