Voir une mouche courir au plafond, quoi de plus banal ? Mais un lézard, pour qui le plus difficile est de s'en décrocher ? Acr...

Voir une mouche courir au plafond, quoi de plus banal ? Mais un lézard, pour qui le plus difficile est de s'en décrocher ? Acrobate, le lézard gecko possède au bout de chaque doigt des nano-soies qui lui permettent de coller aux surfaces les plus lisses. Les performances des nanomatériaux et autres nanoparticules, qui nous inquiètent régulièrement, sont encore loin d'égaler celles du " nanomonde " naturel dans lequel les animaux peuvent " fabriquer " de la couleur et même se rendre quasi invisibles ! Serge Berthier, Comment fait le gecko pour marcher au plafond ? , Editions Belin, 240 pages, 26 euros Par Guillaume Capron