Il fut un temps où la guerre des cuberdons était bonne pour les affaires. Voici quelques années, une bagarre entre deux vendeurs de cette friandise avait fait le buzz sur l...

Il fut un temps où la guerre des cuberdons était bonne pour les affaires. Voici quelques années, une bagarre entre deux vendeurs de cette friandise avait fait le buzz sur le Net et stimulé les ventes. Mais tout à une fin et les côtés comiques de cette guerre picrocholine ne font plus rire grand monde même lorsque, excédé, le bourgmestre envoie les protagonistes, comme autrefois les gosses, dans le coin. Périodiquement, le conflit reprend. Cette fois, un cambrioleur a nuitamment dérobé dans un garage trois charrettes chargées de bonbons qu'il a balancées dans la Lys. L'idiotie de la chose ferait sourire s'il n'y avait eu en même temps des menaces de mort, symboliques certes, mais réelles. Dans le garage du commerçant cambriolé, les enquêteurs ont en effet découvert une tombe bricolée à l'aide de fleurs, de croix et de verres à bière.GUILLAUME CAPRON