Depuis plus d'une décennie, Natacha Belova, citoyenne belgo-russe de Bruxelles, a fabriqué une stupéfiante galerie de marionnettes : créatures qui se rapprochent avec un certain trouble de l'humain, tout en déclinant des traits physiques ...

Depuis plus d'une décennie, Natacha Belova, citoyenne belgo-russe de Bruxelles, a fabriqué une stupéfiante galerie de marionnettes : créatures qui se rapprochent avec un certain trouble de l'humain, tout en déclinant des traits physiques sans doute plus tragiques que la normale. L'âme russe, possiblement. Après de nombreuses créations en Belgique et à l'étranger, notamment Les trois vieilles sous la direction d'Alejandro Jodorowsky il y a 10 ans à La Balsamine. Passant alors à l'Atelier-Théâtre Jean Vilar de Louvain-la-Neuve, Natacha Belova y retourne aujourd'hui, non seulement comme marionnettiste toujours impressionnante - par la remarquable qualité de production des visages - mais aussi comme metteuse en scène d'une adaptation libre de La Mouette de Tchekhov. Elle en partage la direction scénique avec la Chilienne Teresita Iacobelli qui est aussi l'actrice de cet étrange et fascinant duo mené avec une partenaire 100% marionnette. Réalisation d'ores et déjà récompensée de deux prix au Chili pour le meilleur spectacle et la meilleure actrice, Tchaïka est l'une des créations théâtrales à voir cette saison.