On le sait, le Brexit a des conséquences très pratiques pour les entreprises qui ont leur siège au Royaume-Uni. Pour pouvoir continuer à offrir l'ensemble de leurs services aux 27 pays restants dans l'UE ou, simplement, pour pouvoir continuer à opérer, elles doivent déménager ou ouvrir un siège européen. Ainsi, JPMorgan prévoit de se délocaliser à Francfort, Dublin ...

On le sait, le Brexit a des conséquences très pratiques pour les entreprises qui ont leur siège au Royaume-Uni. Pour pouvoir continuer à offrir l'ensemble de leurs services aux 27 pays restants dans l'UE ou, simplement, pour pouvoir continuer à opérer, elles doivent déménager ou ouvrir un siège européen. Ainsi, JPMorgan prévoit de se délocaliser à Francfort, Dublin et Luxembourg. Citigroup et Morgan Stanley ont aussi choisi la ville allemande. Goldman Sachs a l'intention d'ouvrir deux pôles à Paris et Francfort. Notre pays n'est pas resté inactif dans ce domaine puisque trois grands noms de l'assurance ont décidé d'installer leur QG post-Brexit à Bruxelles : MS Amlin (Japon), QBE (Australie) et, évidemment, la fameuse Lloyd's of London. La semaine dernière, c'est MoneyGram qui a annoncé vouloir transférer son siège européen de Londres à Bruxelles. Comme sa concurrente Western Union, la société texane permet de transférer de l'argent à un destinataire partout dans le monde. Ce déménagement lui assure donc l'accès au marché unique européen après le Brexit. MoneyGram était en discussion avec la Banque nationale de Belgique (BNB) depuis le printemps dernier. " Ces discussions ont conduit MoneyGram à demander une autorisation auprès de la BNB pour son siège européen, explique Geert Sciot, le nouveau porte-parole de la BNB. Cette autorisation a été octroyée après que MoneyGram eut satisfait à une série de critères et d'exigences de la BNB. L'entreprise sera placée sous la surveillance de la BNB. " MoneyGram devrait s'installer à Bruxelles avant l'été. La Banque nationale a aussi signalé qu'Ebury Partners, une fintech spécialisée dans les services financiers globaux à destination des entreprises, avait aussi obtenu sa licence l'automne dernier. Elle a d'ailleurs déjà ouvert des bureaux boulevard du Régent à Bruxelles.