Pour la première fois depuis 10 ans, le nombre d'élèves contraints de doubler leur année ne diminue plus. De 5,8% au cours de l'année académique 2008-2009, le nombre de doubleurs dans l'enseignement secondaire était en effet tombé à 4,1% au c...

Pour la première fois depuis 10 ans, le nombre d'élèves contraints de doubler leur année ne diminue plus. De 5,8% au cours de l'année académique 2008-2009, le nombre de doubleurs dans l'enseignement secondaire était en effet tombé à 4,1% au cours de l'année académique 2016-2017. Depuis, le pourcentage d'élèves touchés par cette " ultime solution " tend à remonter. C'est une des conclusions de Dataloep, une application interactive qui présente une quantité impressionnante de statistiques en matière de scolarité avec, parfois, des résultats étonnants, notamment en matière de mobilité. Lancé en 2016 par la ministre de l'Enseignement, ce site remplit une double fonction : informer le grand public mais, surtout, permettre aux établissements, pouvoirs organisateurs et associations diverses de comparer leurs caractéristiques, résultats et performances. Deux séries de données viennent d'y être ajoutées la semaine dernière. La première porte sur le nombre de bisseurs. La seconde s'intéresse aux retards scolaires qui varient bien évidemment en fonction du type d'enseignement : 12%, par exemple, dans le primaire et 27% dans le secondaire, avec une pointe à 34% pour les deux dernières années du cycle.